Accueil > Guide de la ville de Barcelone > Musées Barcelone > Dali
SALVADOR DALI
MENU
Galeries
Dali
Gaudi
Picasso
Dali Museum Figueres

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

 

Salvador Dalí (1904-89), connu pour son extravagance, il est devenu un artiste surréaliste, peignant ses révélations et illusions d’une manière méconnue... Son audace et excentricité lui vaudront une reconnaissance mondiale, et son travail influencera  une quantité innombrable d’artistes. Ses compétences en peinture furent souvent attribuées à l’influence des maîtres de la Renaissance. Son ouvrage le plus connu, The Persistence of Memory (la persistance de la mémoire), fut achevé en 1931. Le répertoire artistique de Salvador Dalí s’étend également au cinéma, la sculpture et la photographie en collaboration avec des artistes de tous les domaines.

Salvador Domingo Felipe Jacinto Dalí i Domènech, est né le 11 Mai 1904, dans la ville de Figueres, en catalogne, à quelques kilomètres de la frontière française. Après être passé par une phase Cubique, Futuriste et Métaphysique, il rejoint les Surréalistes en 1929 et son  talent pour l’auto publicité fait rapidement de lui le plus célèbre représentant du mouvement. Le Surréalisme devient son point fort, notamment lorsqu’il visite Paris et qu’il rejoint le mouvement progressiste de la théorie et de la pratique de l’art. Cette focalisation le mènera vers d’autres sources d’inspiration. Tout au long de sa vie, il cultiva l’excentricité et l’exhibitionnisme, en 1936, il prononça le discours d'introduction à l'exposition sur le surréalisme de Londres habillé en tenue de plongée, clamant que c’était la source même de son énergie créative.

Il s’empare de la théorie surréaliste de l’automatisme mais il la transforme en une méthode plus positive qu’il nomme Paranoïa-critique. Selon cette théorie on devrait cultiver la véritable illusion comme dans la paranoïa clinique tout en restant conscient que le contrôle de la raison et de volonté a été volontairement suspendu. Il clame que cette méthode devrait être utilisée non seulement pour les créations artistiques et poétiques mais aussi dans la vie quotidienne.

Ses peintures sont étrangement hallucinatoires.

Dali disait qu'il faisait des photographies du subconscient peintes à la main, ses images favorites et récurrentes sont  la femme aux tiroirs, la giraffe en feu,  les montres molles  (la persistance de la mémoire, MOMA, New York; 1931).



En 1939, le surréaliste André Breton surnomma le peintre "Avida Dollars", une subtile anagramme de Salvador Dalí qu’on  peut traduire par « avide de dollars ». Allusion ironique à la commercialisation croissante de son travail, et au besoin de  gloire et de fortune que Dali a. C’est alors que  certains surréalistes commencèrent  à parler de Dalí au passé, comme s'il était mort.

Il s’installa aux Etats-Unis en 1940 et y restera  jusqu’en 1955. Pendant ce temps il se consacre énormément à son auto publicité - ses peintures sont souvent liées à la religion, (Le Christ de Saint Jean de la Croix., Glasgow Art Gallery, 1951), bien que  des symboles sexuels et des images centrées  sur sa femme Gala étaient   ses préoccupations incessantes. En 1955, il retourne en Espagne.

Salvador Dali

En dehors de la peinture, Dalí sculpte, illustre des livres, crée  des bijoux et travaille pour le théâtre. En collaboration avec le réalisateur Luis Buñuel, il fait les premiers films surréalistes: Un chien andalou (1929) et L'Âge d'or (1930) et il contribue à une séquence de rêve d'Alfred Hitchcock Spellbound (1945). Il écrit également un roman, visages cachés (1944) et plusieurs volumes d’une flamboyante autobiographie. En 1968, Dalí tourne un spot  publicitaire  pour les chocolats Lanvin. En 1969, il conçoit le logo de Chupa Chups. Toujours en 1969, il est chargé de créer l'aspect publicitaire du concours de l’eurovision 1969 et crée une sculpture métallique qui se trouvait sur la scène du Teatro Real de Madrid.

En 1982, le roi Juan Carlos d'Espagne confère à l’artiste le titre de marquis de Púbol. En contre partie Dalí lui donnera plus tard un dessin (Head of Europa, qui se révèlent être le dernier dessin de Dalí) après que le roi lui ait rendu visite sur son lit de mort. Bien qu'il soit sans doute l'un des artistes les plus célèbres du XXème siècle, son statut est sujet à controverse, de nombreux critiques estiment qu'il n’a rien créé de conséquent après ses œuvres classiques surréaliste des années 1930.

Web: www.salvador-dali.org
Dali Museum Figueres

 
 
 
Copyright 2009 Grupo Imago Grupo Imago

 

Guide de Voyage Barcelone | Foires Barcelone | Evénements Barcelone | Plages Barcelone | Evènements Sportifs Bacelone |Concerts Barcelone | Cartes Barcelone | Visites Barcelone |
Logement Barcelone
| Bars Barcelone | Restaurants Barcelone | Discothèques Barcelone |Transport Barcelone | Nouvelles Barcelone | Musées Barcelone |Culture Barcelone |
Billetterie Barcelone
| Parkings Barcelone |Architecture Barcelone | Quartiers Barcelone |Taxis Barcelone | Métros Barcelone | Aéroport Barcelone | Numéros utiles Barcelone |
Météo Barcelone
| Boutiques Barcelone | Marchés Barcelone | Barcelone por les Enfants | Barcelona Guide Gay | Appartements Barcelone | Location Barcelone | Hôtels à Barcelone

 

Dali Museum in Port Lligat